Revenir au site

Discussion avec Irozik : La place de la femme dans le streaming

Echange avec Irozik, streameuse sur la Web TV Helios Gaming !

· Web TV

Nous sommes allés à la rencontre de Irozik : streameuse chez Helios Gaming. À travers celle-ci, vous allez pouvoir en apprendre plus sur son rôle de bénévole au sein de Helios Gaming, son univers rempli de folie et sa vision quant à la place qu'occupe la femme dans le streaming.

"Je tiens d'abord à te remercier pour le temps que tu nous accordes. Pour débuter, je te demanderais s'il te plaît de brièvement te présenter à l'ensemble de la communauté Helios !

Irozik - C'est avec plaisir. Je m'appelle Marine, j'ai 24 ans (ouais, bientôt 1/4 de siècle) et je joue depuis que j'ai 6 ans. J'ai commencé par les classiques : Pokemon et Tetris sur Gameboy, puis je me suis rapidement amouraché des jeux de combat comme Tekken, et pendant de nombreuse années je n'ai quasiment joué qu'à ce genre de jeu. Ce n'est que depuis mes 16 ans que je suis devenue une vraie "gameuse" puisque League of Legends est entré dans ma vie. Depuis, je ne l'ai jamais vraiment quitté. On peut dire que je l'aime d'amour malgré sa communauté qui laisse quelquefois à désirer. Je joue à énormément de jeux différents, je ne me prends pas la tête à savoir si il est connu ou pas, à partir du moment où ça pourrait me plaire je fonce. Je peux aisément passer de Dead Cells à Animal Crossing, des Sims à Overwatch, de LoL à Fortnite, disons que j'ai mes périodes et en ce moment c'est Valorant qui me "hype" le plus. Pour en venir au stream, j'ai fêté mes 1 an au mois de septembre. D'ailleurs, ce qui me plait le plus c'est la notion de partage. Je trouve que le stream est un bon exutoire de ma folie, ça me permet de lier ma passion du jeu et mon côté dérangé. J'ai rejoint les rangs d'Helios début août dans le but de réaliser des projets en équipes et de pouvoir échanger des idées entre personnes qui partagent la même passion. J'ai clairement eu l'occasion de rencontrer des gens formidables, avec le cœur à l'ouvrage et ça fait vraiment plaisir de pouvoir en profiter.

T - Nous avons eu l'occasion, en amont de cette conversation, d'échanger sur un sujet qui te tient particulièrement à cœur puisque tu y joues un rôle : la place de la femme dans la pratique du jeu vidéo. Je te propose de nous exposer ton avis sur ce sujet.

Irozik - Heureusement qu'elle a beaucoup évolué. Cependant, il y a toujours ce côté machiste à propos du fait que les mecs jouent mieux et plus longtemps que les nanas, alors que c'est totalement faux ! (Faut voir le nombre d'heure que je joue par jour xD) Les filles sont toujours dans l'ombre, il n'y a qu'un très faible pourcentage de filles dans l'esport certes, mais ça ne veut pas dire qu'il n'y a pas de skills ! Heureusement que les gens ne sont pas tous pareils, et certains ont l'esprit suffisamment ouvert pour argumenter à ce propos ! Les gens sont souvent surpris et on a le droit à des phrases du genre "Ah, mais en fait t'es forte" ce qui a le mérite de me faire bien rire maintenant, mais j'avoue que ça avait tendance à légèrement m'énerver dans un premier temps ce cliché de "Tu es une fille alors tu ne sais pas jouer". Je pense sincèrement que le principal souci est cette bataille d'égo, mais qui pour moi n'apporte rien à part de la frustration et donc de la méchanceté !

T- Le sujet est souvent au cœur du débat, effectivement. Etant active dans le domaine du streaming, particulièrement sur la WebTV ainsi que ta chaîne personnelle, que penses-tu de la place de la femme sur Twitch ?

Irozik - Effectivement, il y a beaucoup à dire sur le sujet. Lorsque je me suis lancé dans le stream, c'était en partie pour briser le code de la fille qui se sert de ses atouts physiques. Par exemple, il y a un an Twitch était vraiment envahi par ce genre de filles. Je ne suis pas là pour juger, chacun fait ce qu'il souhaite. Cependant, je ne trouve pas que ce soit la plateforme adaptée pour de l'exhibition. Malheureusement, ce sont celles qui sont là pour partager leurs passions du jeu et de l'art qui pâtissent de cette "sexualisation"... J'ai dû vite me freiner lorsque j'ai commencé justement à cause de tout ceci. J'ai été harcelée simplement parce que je ne souhaitais pas davantage exposer mon physique. C'est à ce moment que j'ai commencé une bataille contre ces pensées néfastes. Et je n'étais pas la seule heureusement, j'ai trouvé une team de streameuses qui avaient les mêmes objectifs que moi. Comme quoi rien n'est plus important que de se serrer les coudes dans ce domaine ! Évidemment que mon rêve est de pouvoir en vivre et je me donnerai les moyens, afin de pouvoir continuer à transmettre de la joie et de l'amour par le biais de mes streams. J'ai bien évidemment des projets, d'ailleurs je ne vais pas tarder à me lancer sur Youtube, avec des partenariats, courts métrages.. Vous découvrirez tout ça avec le temps !

T - Donc, cela fait depuis un certain temps que tu as l'habitude de côtoyer la plateforme de streaming Twitch. Il serait intéressant de connaître ta propre vision, ton opinion sur l'évolution de ce divertissement qui ne cesse de gagner en popularité.

Irozik - Je trouve ça génial que l'on puisse transmettre autant d'émotions à travers le stream. On peut notamment parler du Z Event. C'est fou ce que nous sommes capable de réaliser désormais, et tout ça en mettant en avant notre singularité ainsi que notre côté humain ! Je trouve qu'être proche de sa communauté est quelque chose d'essentiel. Je suis sans arrêt en train de leur faire des déclarations d'amour car elle m'apporte énormément de bonheur. Ce serait dommage de ne pas pouvoir développer cet attachement envers eux. J'ai conscience qu'un temps je suis une amie, puis des fois un clown en étant là pour leur rappeler de rire, mais je suis heureuse d'être autant de choses à la fois, d'apporter ce soutien qu'ils n'ont peut-être pas ailleurs. Et je constate que beaucoup de "célébrités" mettent aussi en avant cette proximité.

T - Aurais-tu un message à faire passer à toutes les femmes qui souhaitent débuter dans le streaming mais qui ont malheureusement peur d'être victime des stéréotypes ?

Irozik - N'ayez aucune hésitation si vous avez envie de partager votre passion. Sachez que vous risquez forcément de tomber sur des gens "néfastes" qui essayeront de vous mettre des bâtons dans les roues, mais soyez plus fortes. Montrez-leur de quoi vous êtes capables. N'ayez aucune crainte d'être vous-même. Dites le fond de votre raisonnement sans avoir peur de ce que l'humanité en pensera, c'est votre histoire, à vous de l'écrire avec votre plus belle plume."

Timothée "Tim6Kya" Sicchia

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK