Revenir au site

A défaut de la Coupe, Helios Gaming ramène ses victoires à la maison

· esport

Un « sentiment de déception », voilà le ressenti de notre joueur Fuoriclasse sur ses performances en match lors de cette Coupe du Monde des Clubs sur FIFA 21, un sentiment partagé par son collègue Lenseiii, qui les voyait tous deux aller plus loin. On devine bien la mentalité de gagnants de nos deux joueurs, mais la déception d’avoir manqué leurs objectifs ne doit pas occulter leur beau parcours, sur lequel on va revenir. En tant que club vérifié, la première phase de qualification ne nous concernait pas, et c’est dans la deuxième phase que tout se joue. Le principe était simple : durant 4 semaines, sur un principe de montante-descendante qui ferait sans doute plaisir à nos professeurs de sports, les équipes étaient séparées en conférence, dans laquelle on retrouvait 1 à 3 divisions, et l’objectif au bout de ces 4 semaines était de faire partie des deux meilleurs de la division 1. Maintenant que les bases sont posées, il est temps de revenir plus en détail sur ces phases de qualification.

Tableau 1 - Bracket de la première semaine

Motivé à faire parler d’eux, Lenseiii et Fuori commencent fort, avec tous deux un 3-0 autoritaire sur le FRS Esport, qui est directement envoyé dans le Losers bracket. Comme il est coutume en général avec ce genre d’organisation, les grosses rencontres commencent dès le second tour, et c’est la Team MCES (qui finira première de la division) qui envoie à son tour Helios Gaming dans le Losers bracket, malgré une résistance de nos deux joueurs, qui finissent par s’incliner tous deux sur le score de 3-2. La place numéro 1 hors d’atteinte, c’est la place 2 qui est désormais dans le viseur de notre équipe, qui commence à remonter en éliminant coup sur coup les Kickers et Eibar, avec tour à tour Fuori puis Lenseiii démontrant leurs capacités (6-1 pour Fuori contre les Kickers, 4-1 pour Lenseiii contre Eibar). Au match suivant, c’est Slide Esport qui nous sortira du top 2, et c’est avec une troisième place méritée mais insuffisante que la deuxième semaine commence.

Tableau 2 - Bracket de la deuxième semaine

Si nos deux joueurs peuvent regretter un coup de mou dans leurs performances, c’est bien lors de cette semaine compliquée. Sorti dès le premier match face à CA Osasuna sur un réédite des matchs contre la Team MCES, avec là aussi une double défaite 3-2, c’est dos au mur que la semaine débute. Une pression bien gérée par nos deux joueurs, qui ne laisseront pas la possibilité aux Kickers de prendre leur revanche, avec une très bonne performance de Lenseiii, qui s’impose sur le score sans appel de 6-2. Mais les TSWarriorPlayer nous enlèveront tout espoir de prendre notre revanche sur le CA Osasuna, sur les scores serrés de 5- 4 et 1-0. Avec cette cinquième place dès la semaine 2, c’est avec soif de sang qu’Helios commence la troisième semaine, et je ne parle pas de l’objet de League of Legends.

Tableau 3 - Bracket de la troisième semaine

Quoi de mieux pour débuter la semaine 3 qu’un match accroché contre une équipe solide et revancharde ? Pour le premier round, c’est Eibar qui se retrouve encore contre nous, une équipe dont Lenseiii sait exploiter les faiblesses, en témoigne son 3-0 du match 2. Mais à la suite d’un troisième match serré, Lenseiii s’incline 3-2 face au joueur du SD Eibar, et Helios est de retour dans le Losers bracket, pour se battre afin de rester dans la compétition. La Chevauchée des Valkyries de Wagner dans les oreilles, ou tout autre musique pour se donner un sentiment de puissance et l’envie de se battre, et on est parti contre Eintracht Braunschweig, ou après un premier match perdu sur le fil, Fuori surclasse totalement le joueur adverse avec un 5-1 plein d’autorité pour passer au round suivant. La solide équipe esport du Hanovre nous attend, qui sera battu avec la manière 2-1 et 3-1 par nos deux joueurs. Vient la dernière rencontre de notre beau run contre une équipe bien décidé à nous prendre le titre de meilleure loser run : Reply Totem Esports. Deux matchs accrochés mais gagné par nos adversaires, et c’est la fin de la compétition pour nos deux joueurs.

Que faut-il tirer de cette compétition ? Déjà, des applaudissements mérités pour nos deux joueurs pour leurs performances, notamment avec les victoires contre Eibar et Hanovre, que Fuoriclasse, pourtant assez critique sur ses performances, se permet de qualifier de « belles victoires ». Ensuite, une motivation toujours aussi forte et toujours autant d’ambition, notre duo étant persuadé de pouvoir faire mieux, ce qu’on leur souhaite bien évidemment pour la suite. Enfin, des enseignements : « J’ai remarqué que j’ai mal géré les matchs [les matchs serrés qu’il a perdus, ndlr] » commente méthodiquement Fuoriclasse sur son retour de la compétition.

« J’étais souvent devant au score, et je me faisais rattraper en fin de match ».

Un constat qui peut sembler un peu amer, mais dont le joueur sait qu’il va pouvoir s’améliorer ; « ce sera un point sur lequel je vais travailler ».

C’est tout ce qu’on lui souhaite, l’équipe Helios Gaming n’a pas fini de faire parler d’elle avec des joueurs aussi déterminés, et la prochaine fois ce ne sera plus des enseignements mais des coupes que nous ramènerons à la maison ! #GOFORHELIOS

Alexis "MistMagic"

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK