Revenir au site

Arnaud Tsamère invité à la Gaming Arena !

· Web TV

Si vous suivez notre WebTV et nos réseaux sociaux, cela ne vous aura sans doute pas échappé : le lundi 15 février, MasyX s’est fait raid par Arnaud Tsamère et ses viewers pendant un live sur F1. Tout heureux de cette surprise, MasyX l’a remercié pendant son live, puis sur son compte Twitter.

Pour rappel, le raid est une fonction de Twitch, qui permet à un streamer de présenter une chaîne à sa communauté de spectateurs en l’hébergeant sur sa propre chaîne. Cela aide ainsi d’autres streamers à se faire connaître grâce à sa communauté. Malheureusement, la facilité d’usage de cette fonction peut aussi servir de mauvaises intentions, comme souvent sur Internet. Certains en usent pour harceler et polluer un chat avec des commentaires négatifs. D’ailleurs, même dans les raids sous couvert de bonnes intentions, il n’est pas rare que le chat soit envahi de messages.

Heureusement, dans les paramètres du site, il est possible de limiter les raids faits par les abonnés de sa propre chaîne, ou par les chaînes que l’on suit soi-même. Dans tous les cas, que ce soit pour celui qui raid ou celui se fait raid, la politesse et le respect sont de mises, comme en témoigne la page d’aide sur l’utilisation des raids de Twitch.

Les réactions des joueurs qui se font raid sont souvent si intenses, surtout quand ils se font surprendre par des streamers célèbres accompagnés de plusieurs milliers de viewers, que le raid est devenu un phénomène relayé sur des chaînes YouTube et les réseaux sociaux.


Justement, Arnaud Tsamère n’en est pas à son premier raid sur Twitch. En effet, le 6 février, à la fin d’un live où il jouait chill sur Tetris en discutant avec ses viewers, il décide de raid un tout nouveau streamer allemand spécialisé dans Tetris, Kolja_Koala, qui venait de lancer sa chaîne depuis son logement à Tokyo. Le streamer s’est retrouvé avec Arnaud Tsamère et ses 10 000 viewers, qui étaient sans doute en majorité francophones. Je vous laisse apprécier les réactions de Kolja_Koala et des spectateurs sur le chat ici :

Vous allez nous dire : attendez, on parle bien de l’humoriste, celui de l’émission « On n’demande qu’à en rire » avec Laurent Ruquier sur France 2 ? Oui tout à fait, c’est par l’humour qu’il s’est fait connaître. Il est possible que les plus jeunes d’entre vous n’aient pas connu cette émission qui a débuté en 2011, dans laquelle chaque soir quatre sketchs étaient présentés devant un public et trois jurés qui les notaient sur vingt. C’est comme cela que de nouveaux talents de l’humour se sont révélés.

Pour Arnaud Tseri de son vrai nom, le goût pour le spectacle vivant s’est développé à l’université. Il a commencé par participer à des ateliers d’improvisation en parallèle de ses études de droit. Il lâche rapidement sa carrière en droit des affaires pour intégrer différents compagnies de théâtre. Il apparaît même au cinéma dans le film comique Bouts de ficelle, réalisé par Charles Nemes (La Tour Montparnasse Infernale, avec Éric et Ramzy, ça vous parle ? Ben c’est du Charles Nemes aussi).

Il a ensuite poursuivi une activité d’animateur et humoriste pour différentes émissions de télévision, en parallèle de ses One Man Show sur scène. Il devait présenter son nouveau spectacle, « 2 Mariages et 1 Enterrement », en février 2021, mais l’épidémie de coronavirus l’a contraint à reporter sa tournée à 2022. Croisons les doigts pour une ouverture rapide des lieux de spectacle !

En attendant, Arnaud Tsamère reste créatif et proche de sa communauté. D’après un article d’Alexis Patri pour Europe 1, Arnaud Tsamère aurait profité du confinement pour se lancer sur Twitch, et partager ainsi sa passion des courses automobiles en proposant des streams dédiés à la F1. Interviewé par Géraldine Gaudy pour le magazine AutoPlus, il livre qu’en tant que fan de Formule 1 et d’automobile, il suivait depuis son enfance les courses à la télévision, et a même piloté divers bolides pour des championnats.

Depuis l’année dernière, il soutient et participe à des compétitions virtuelles de F1. Il a récemment intégré pour la première fois l’Alpine F1 Team dans le cadre de la finale des Virtual Grand Prix Series aux côtés de Nico Prost, qui lui est un pilote habitué de ces courses virtuelles. Arnaud Tsamère a également parrainé le championnat e-sport XRT Christmas Race for ELA ; les fonds collectés devaient être reversés à l’association européenne ELA, qui lutte contre les leucodystrophies. Arnaud Tsamère paraît donc particulièrement engagé dans le soutien de la jeunesse à travers les compétitions e-sport et le streaming de jeux vidéo.


Arnaud, nous souhaitions vraiment te remercier pour ce raid, qui a apporté à Masyx une visibilité sur le jeu de F1 ! Pour te rendre l'appareil nous t'invitons pour un défi face à Masyx dans le paradis du Gaming à la Gaming Arena d'Amnéville !

Amandine Martin

Sources :

Clausse Gauthier, « Douai. Benjamin commentera un grand prix lundi », L’Observateur, mis en ligne le 17 décembre 2020, consulté le 24 février 2021.
Gaudy Géraldine, “Rencontre avec Arnaud Tsamere, mordu de sport auto », AutoPlus, mis en ligne le 30 janvier 2016, mis à jour le 4 septembre 2020, consulté le 24 février 2021
Ingrassia Cesare, « Un duo 100% français pour Alpine F1 au dernier GP virtuel », F1 Only, mis ne ligne le 12 février 2021, consulté le 24 février 2021
Labille Vincent, « "C'est de ma faute, le public ne voulait pas de moi" : Arnaud Tsamère analyse avec franchise ses échecs à la télévision (VIDEO) », Télé-Loisirs, mis en ligne le 13 octobre 2020, mis à jour le 22 octobre 2020, consulté le 24 février 2021

Pomathiod Cyril, « L’humoriste Arnaud Tsamere raid un streamer Twitch et refait sa journée », Dexerto, mis en ligne le 7 février 2021, consulté le 24 février 2021
Le Journal de la télé, « Arnaud Tsamère:"Avec les autres humoristes chez Ruquier, il n'y a pas de compétition" », Nostalgie, mis en ligne le 17 janvier 2012, consulté le 24 février 2021.
“Arnaud Tsamère”, Télé-Loisirs, consulté le 24 février 2021

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK